\n\n\n
Aller au contenu

Comment coudre les coupons illustrés ?

La première chose à comprendre, c’est que le coupon illustré, nommons-le « Albert » pour plus de fluidité, peut être utilisé comme n’importe quel autre coupon de tissu classique.

À partir de là, tout est possible en fait !

 

✂️ Soit Albert fait pile poil la taille d’une pièce du patron (et d’ailleurs j’en ai créé avec des formats spéciaux pour vous simplifier la vie), et dans ce cas il suffit de l’utiliser tel quel.

✂️ Soit Albert est trop grand, du coup il faut le retailler un peu (ouille ! mais non, ne vous inquiétez pas, il n’aura pas mal 🙂

✂️ Soit Albert est trop petit, et dans ce cas, il faut jouer avec un assemblage de coupons de tissus pour arriver au format souhaité.

” Salut, moi c’est Albert ! “

Les bases...

Couture simple (ouverte ou fermée)

Albert est cousu avec un autre coupon de tissu classique, endroit contre endroit, à environ 1cm du bord.

Pour une couture ouverte, les surplus de tissu sont rabattus de part et d’autre de la couture (sur le tissu correspondant).
Pour une couture fermée, les surplus sont rabattus ensemble, d’un seul côté.

La première méthode évitera les épaisseurs trop importantes.

Albert est donc intégré à la cousette, comme n’importe quel autre élément du patron, et la couture ne se voit pas.

Couture double, et même triple !

Albert est tout d’abord cousu avec un autre coupon de tissu classique, en couture simple (endroit contre endroit).

On ouvre les 2 éléments assemblés, et on les pose à plat.

Puis on vient faire une seconde et même une troisième couture (si on veut hein), parallèles à la première. (faut pas se louper, ces coutures sont visibles, elles !)

Les appliqués simples

Point droit

Pour cette technique, il faut rabattre les marges d’Albert et le poser sur l’endroit du grand coupon de tissu que l’on souhaite agrémenter d’un dessin O’Rana.

Une fois positionné sur le tissu, donc envers contre endroit, il suffit de coudre tout le tour d’Albert, au point droit à quelques millimètres du bord.

Attention à rester bien parallèle aux bords d’Albert !

Point de bourdon (ou zig-zag)

Ici, on peut retailler Albert, et lui enlever sa marge blanche (du moins une bonne partie), car la couture va se faire à cheval sur les bords du coupon.

Albert est positionné envers contre endroit, sur le coupon de tissu que l’on veut pimper un peu.

Une fois maintenu avec des aiguilles (on peut aussi mettre du stabilisateur) , il suffit de coudre tout le tour du coupon illustré au point zig-zag.

Plus le point est serré, moins on voit le bord d’Albert, c’est le point de bourdon.

Appliqué inversé

Dans cet exemple, Albert est positionné SOUS un coupon de simili qui a été tout simplement évidé.

Le simili peut être coupé et laissé brut, car il ne s’effilochera pas, donc, on peut l’évider avec la forme de son choix, puis positionner Albert en dessous, face endroit contre l’envers du simili.

Ensuite, il suffit de faire une petite couture au bord de la forme évidé pour maintenir les 2 éléments en place.

Les appliqués "pimpés"

Passe-poil

Pour mettre un passe-poil autour d’Albert, on peut, par exemple, partir d’un appliqué simple.

Il suffit de glisser le passe-poil (le petit boudin doré tout joli sur cette photo) entre la marge retournée d’Albert, et le tissu en dessous.

Ruban et dentelle

Dans cette version, au lieu de maintenir Albert sur le tissu avec un point zig-zag, on couvre ses bords avec des rubans ou de la dentelle.

Ensuite, on coud le ruban sur le tissu, en prenant soin de piquer Albert entre les 2 épaisseurs.

Les rubans cachent les bords d’Albert 🙂

Poche plaquée

Pour agrémenter un tablier par exemple, Albert est ici transformé en poche plaquée.

3 bords sont appliqués avec un repli des marges et une couture droite.

La partie haute, sur laquelle on a préalablement installé un biais, n’est pas cousue sur le tissu.

 

Patchwork et assemblages ...

L'encadrement simple

Quand Albert n’est pas au bon format, au lieu de le coudre sur un coupon de tissu plus grand, on peut aussi s’amuser à le compléter.

Dans cet exemple, il a suffit de le coudre endroit contre endroit avec d’autres coupons de tissu, 2 bandes en haut et en bas, et encore 2 autres de chaque côté.

De cette manière, Albert, qui était carré au début, se retrouve augmenté, et peut être utilisé comme face avant d’une pochette rectangulaire.

L'encadrement moins simple

Ici, l’encadrement d’Albert est plus complexe, mais il pourrait l’être encore plus !

En effet, on peut aussi jouer avec des bandes biseautées au bout pour recréer un cadre avec des angles, comme pour les encadrements de tableaux.

On arrive presque à une sorte de patchwork 🙂

Le créatif

Ici, on s’amuse !

Pas de règle, on superpose les bouts de tissus, pour venir jouer avec Albert.

Chaque élément est cousu en superposition, en partant d’Albert comme base.

On vient poser les morceaux de tissus sur Albert, en repliant le bord qui sera visible, et on coud à quelques millimètres du bord.

Puis on vient poser le morceau suivant, en utilisant la même technique, et ainsi de suite, jusqu’à obtenir le format désiré.

Idées en vrac...

Le cristal

Quand on n’a pas un Albert en TENT (toile déperlante), on peut avoir envie de le protéger des frottements, de la pluie et de la saleté.

Dans ce cas, on peut venir coudre un coupon de cristal au dessus d’Albert;

Cape de bain

Ici, Albert est utilisé pour réaliser une cape de bain.

Il est assemblé avec l’éponge à l’aide d’un biais, ce qui a le double effet de cacher les bords des 2 tissus et de renforcer l’ouvrage.

Lingettes

Les lingettes, c’est bête comme choux !

3 étapes :

  • coudre Albert et le coupon d’éponge endroit contre endroit (en laissant une ouverture)
  • retourner
  • surpiquer tout le tour

Les coupons adaptés

... aux patrons de vos créatrices préférées

Depuis plusieurs années, je propose des coupons illustrés parfaitement adaptés à certains patrons.

Albert est alors une des pièces principales du patron et peut être utilisé sans modification.

Il suffit alors de suivre le tutoriel de la créatrice, et de traiter Albert comme les autres tissus (pas de discrimination !)

D'autres horizons...

Broderie sur coupons

Avant de coudre Albert, on peut l’améliorer, le booster un peu, lui donner une autre dimension…. en le brodant !

Une aiguille, du fil et un peu de patience, voici tout qu’il faut pour donner du relief à chaque dessin imprimé 🙂

Amusez vous !

No couture !

Si on n’a pas envie de coudre, on peut aussi utiliser Albert pour faire un bel attrape-rêves !

Il suffit de le placer entre les 2 anneaux d’un tambour à broder que l’on aura préalablement agrémenté de rubans, et hop ! Un coup de serrage et c’est fini !

Plus simple, ça n’existe tout simplement pas 🙂